Brocéliande en hiver

Le temps d’un weekend, ma soeur et moi sommes allées découvrir la renommée forêt de Brocéliande. Découvrir n’est pas le mot exact, nous avions déjà eu la chance d’y aller plus jeune, et ma soeur quant à elle est une véritable admiratrice de ce lieu! En hiver il faut savoir que Brocéliande est vraiment différente que lorsque vous la découvrez l’été. Nous avons eu bien souvent la forêt rien que pour nous, pour nous ressourcer et nous perdre au milieu de la plus connue et mystérieuse des forêts bretonnes. Ce weekend c’est aussi le premier que je passe sans mon bébé, mon Petit Pois, c’est une grande étape pour nous deux. En Brocéliande je me suis cherchée moi-même, pour retrouver un peu la part de moi que j’avais laissé en devenant maman. Et je dois dire que je me suis retrouvée, même si au final je ne suis plus tout à fait la même.

img_4101

À savoir avant de venir en hiver

Une partie des sentiers sont fermés en hiver, et d’autres ne sont accessibles que certains jours pour des raisons d’entretien de la forêt, mais aussi à cause de la présence de chasseurs. Il est plus que déconseillé de se risquer dans la forêt les jours de chasse, un accident est vite arrivé, et nous avons pu le constater les chasseurs sont nombreux. Sur le site internet du tourisme en Brocéliande vous trouverez la liste détaillée des sentiers accessibles en hiver, ainsi que les jours d’ouverture de ceux-ci : ici.

Matériel indispensable

N’oublions pas que nous sommes en plein coeur de la Bretagne et en hiver! De bonnes chaussures de randonnée sont indispensables, les miennes sont étanches pour éviter de finir trempée, car oui il a beaucoup plut! Du matériel pour la pluie tel que parka ou poncho nous ont été utile et pour ma part un surpantalon de pluie, qui ne me quitte plus depuis un voyage en Écosse, m’a été nécessaire pour pouvoir prendre des photos et rester au sec. Bien équipé, malgré la pluie, la forêt de Brocéliande se découvre facilement en hiver.

Nous sommes équipées pour la pluie!

Brocéliande ou Paimpont

Brocéliande, son nom évoque les légendes arthuriennes, Merlin et sa rencontre avec Viviane au coeur de la forêt, aux lutins, elfes et autres korrigans. Cette forêt est terre de légendes et de mystère. Peuplée depuis la préhistoire, jadis elle faisait partie d’une plus vaste forêt, la grande forêt d’Armorique. Elle ne fait plus aujourd’hui que 10000 hectares entourée de landes, et privée à 90 %. Son nom officiel est devenue Paimpont, bien que depuis les années 70 et le renouveau de l’âge celte on la nomme à nouveau de son nom originel.

Brocéliande, en breton Koat Brec’hallean, autrefois appelée Bréchéliant, même l’origine de son nom reste mystérieuse. On lui reproche parfois d’être touristique, que ses sites ne sont pas les originaux. Certes c’est vrai pour certains, mais cette forêt revêt vraiment quelques choses de mystérieux, et promis en hiver vous ne serez pas dérangé par les touristes!

Notre parcourt

La boucle du Val sans retour

En hiver une partie du parcours du Val n’est pas accessible, seule une boucle de 4km à travers forêt, landes et crêtes est ouverte. Une rivière coule au fond du val, et on a vraiment aimé y crapahuter, escalader, et découvrir cette forêt magique.

P1050648

Mais d’abord je dois vous parler du Val sans Retour, nommée également Val Périlleux. Selon la légende la fée Morgane, demi soeur du roi Arthur, y enfermait les chevaliers infidèles. Pour se venger de la trahison de son amant Guyomarc’h, elle l’emprisonna, lui fit subir des supplices et le pétrifia dans une roche. Elle décida de punir tous les amants infidèles et de les piéger, grâce au sortilège de la prison d’air, à jamais dans le Val. Jusqu’au jour où Lancelot du Lac, fidèle en amour bien que ce fut envers Guenièvre sa reine et femme du roi Arthur, vint à bout du sort de Morgane et libéra les chevaliers piégés.

Le Val actuel ne serait pas le lieu originel du val sans retour. L’histoire nous a été raconté par notre hôte en Brocéliande. Lorsque les sites ont été aménagés, une usine dégageait une épaisse fumée dans le Val, situé près de l’étang de la Marette. Il a donc été décidé de déplacer le val, et un lieu identique fut trouvé, le val actuel était créé. Dans le Val originel se trouvait un moulin devant lequel Viviane, la Dame du Lac, serait passé, emportant Merlin dans son piège de verre, afin de la garder auprès d’elle pour toujours. Et je dois vous dire que le moulin dans lequel nous avons dormi était ce moulin, nous avons dormi dans le vrai Val sans retour! Je vous laisserai les coordonnées de ce moulin en fin d’article.

Les ruines d’un vieux moulin se trouve à l’entrée du Val actuel, juste à côté de l’Arbre d’Or qui commémore un incendie qui dévasta la forêt en 1990. Juste devant l’Arbre d’Or une cascade coule, vous ne la verrez que hors saison, en été elle est asséchée.

On commence la randonnée en longeant le Miroir au Fées, un étang, mais aussi le passage vers le monde des fées ou le temps n’existe pas. On plonge dans la forêt, suivant le cours d’eau, escaladant les rochers, cherchant le Petit Peuple caché dans les souches des arbres. La terre de Brocéliande est rouge due à ses schistes, ce qui donne un mélange de couleurs uniques.

Le sentier change lorsque l’on prend de la hauteur, on monte sur les landes, on découvre le Val vue de haut, ses bruyères, ses ajoncs qui donnent des touches de violet et de jaune. Le sentier des crêtes longe la vallée et vous permettra de regagner l’entrée du Val.

En été un parcours de 5,2km vous permettra également de découvrir le fond du Val et l’Hotié de Viviane, un tombeau du Néolithique réputé pour être la maison de la fée.

Le tombeau de Merlin et la fontaine de Jouvence

Nous sommes ici dans le secteur de la Marette. Vous voilà dans le vrai Val sans retour! Pour explorer cette partie de la forêt, vous avez plusieurs options. La première pour les plus pressés ou ne voulant pas trop marcher, un parking vous permet de vous garer au plus près des sites et un chemin permet d’ici accéder rapidement. La deuxième option, une randonnée avec pour départ le tombeau de Merlin vous fera découvrir ces deux sites mais aussi la forêt jusqu’au Chêne des Hindrés. C’est une belle balade, qui ne vous prendra que 2h et moins si vous êtes de bons marcheurs (reportez-vous au lien que je vous ai laissé en début d’article pour avoir un plan détaillé de la forêt, il ne faudrait pas vous perdre!).

Au tombeau de Merlin vous ne verrez peut être que les restes d’un mégalithe vieux de plus de 4000 ans, explosé à la dynamite par l’ancien propriétaire du Moulin de la Marette en 1892, à la recherche d’un trésor. Mais peut être comme moi vous souviendrez vous de la légende, de Viviane ayant enfermé Merlin, l’homme qu’elle aimait, afin de le garder pour toujours auprès d’elle, et peut être imaginerez vous ces pierres comme la porte d’entrée vers un autre monde, une autre dimension, dont seuls Merlin et Viviane connaissaient l’accès, celui des fées, de la magie et des anciens Dieux et Déesses païens. Autour du tombeau vous découvrirez des offrandes à Merlin, et des rubans de voeux et de prières. C’est un lieu de recueillement vieux de plusieurs siècles et peut être voudrez vous aussi confier vos souhaits à Merlin.

La Fontaine de Jouvence, située non loin du tombeau, est un peu moins facile d’accès de la route, mais ne vous inquiétez pas, la balade n’est pas très longue promis! N’imaginez pas ici le mythe grec de la fontaine de jouvence qui donne jeunesse éternelle. Ce nom fut donné à la fontaine assez récemment, bien qu’il soit protégé depuis 1934 sous le nom Fontaine de la Fée Viviane. Les celtes vouaient un culte aux cours d’eau, peut être que ce site étaient le lieu d’un de ces cultes.

P1050596

Juste derrière la fontaine se trouve une ancienne carrière, des nombreux visiteurs y ont créer des empilements de galets. Faite un voeu et ajouter une pierre vous aussi à l’édifice mais ne le faite pas tomber sous peine de ne pas voir votre voeu réalisé.

Le chêne des Hindrés

Ce chêne de 18 mètres de haut, 5 mètres de circonférence et âgé de 500 ans se situe au coeur de la forêt. Le parking le plus proche se trouve à 800 mètres de marche. Sur le chemin sur votre gauche, un mégalithe se trouve au milieu des arbres. Il est visible du chemin si vous vous attendez à le trouver, sinon il se pourrait bien que vous passiez devant sans le voir! Le chêne quant à lui est un des plus bel arbre de tout Brocéliande. On comprend l’interêt des druides pour ces arbres qui étaient considérés comme sacrés.

P1050765
Un des plus beaux arbres de Brocéliande, le chêne des Hindrés

Au chêne on découvre également une autre partie de l’histoire de la forêt de Paimpont/Brocéliande, celle des charbonniers qui vivaient souvent sur place. Grâce à la Fouée, des sortes de fourneaux, ils fabriquaient leur charbons qu’ils revendaient.

Le chêne Eon ou chêne Guillotin

Plus vieux et bien plus tortueux que le chêne des Hindrés, il mesure 20 mètres de haut et 9,60 mètres de circonférence. Il serait âgé de 1000 ans, ce papi est donc le doyen de Brocéliande, classé arbre remarquable seulement depuis 2017. Vous le trouverez près du village de Concoret, sur la route de Tréhorenteuc.

P1050736

Pour tout vous dire ce chêne nous a fait de la peine, avec ses branches maintenues par des tiges de fer, d’autres mortes, son tronc creusé, nous y avons surtout vu un arbre sur le déclin, en fin de vie (une très longue fin de vie tout de même!).

P1050738P1050741

Il porte Eon en premier nom, celui d’un hermite de Brocéliande du XIIème siècle, errant dans la forêt, vivant de vols. Par la suite il décida d’attaquer le pouvoir et finit sa vie emprisonné dans un cachot à Reims.

Son deuxième prénom, Guillotin, lui vient d’un prêtre pourchassé par les sans culotte lors de la révolution française. Ce prêtre se cacha dans le tronc du chêne et l’histoire dit qu’une araignée aurait tissée sa toile devant l’entrée du tronc cachant le prêtre Guillotin.

Le château de Trécesson

Ce magnifique château entouré de douves est le plus hanté de Bretagne. Il n’est malheureusement pas ouvert à la visite car c’est une habitation privée! Plusieurs fantômes peupleraient le château et ses alentours. L’histoire la plus connue est celle de la mariée de Trécesson.

Une nuit près du château, deux hommes descendent d’un carrosse, creuse une tombe et enterrent vivante une jeune mariée. Mais quelqu’un a aperçu la scène et prévient les gens du château qui déterrent la jeune femme mais trop tard. Elle rend son dernier souffle et hante Trécesson depuis. Son identité reste à ce jour toujours un mystère.

Devant l’ancienne entrée du château deux autres fantômes rejoueraient sans cesse la même scène, celles de leurs adieux. Un jeune homme contraint de partir aux croisades y périt et sa jeune fiancée mourut de chagrin en apprenant la triste nouvelle.

P1050720
Devant le château, surement un ancien pigeonnier

P1050723

Les derniers fantômes de Trécesson sont des joueurs de carte hantant une des chambres où ils rejouent toutes les nuits la même partie… et je n’en sais pas plus sur cette histoire!

Le village de Paimpont

En plein coeur de l’hiver ce village très touristique l’été est vraiment désert. C’est la petite déception lorsque l’on vient hors saison, les villages touristiques ne se montrent pas toujours sous leur meilleurs jours. L’abbaye et la porte des secrets, une scénographie, sont fermés. Seuls quelques commerces sont ouverts. Des balades sont quand même faisables le long de l’étang de Paimpont.

Bonnes adresses : hébergements en Brocéliande

La très bonne surprise de ce weekend breton, un studio refait à neuf dans le Moulin de la Marette, au fond du vrai Val sans Retour. Le propriétaire est très accueillant et vous racontera l’histoire des lieux avec plaisir, il vous orientera en Brocéliande, vous fera même un plan de la forêt alentour si nécessaire. Vous le trouverez sur le site d’AirBnb : ici.

Si vous passez dans la région l’été et que votre budget est plus modeste, Brocéliande est un lieu qui se visite sans dépenser un mois de salaire, balade en forêt et camping son faisables avec un petit budget. Le camping municipal de la Marette situé près de l’étang de la Marette est très abordable. Vous n’y trouverez pas de piscine ni de services de luxe, mais vous camperez en pleine nature (à noter les douches sont payantes). Testée et approuvée par ma soeur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s